Pet sitting: une profession réglementée

Le pet sitting (ou pet-sitting, petsitting) est un terme anglo-saxo que l’on traduit par “garde d’animal”. Ainsi, le pet sitter est la personne engagée par un propriétaire pour s’occuper de son animal de compagnie. Le pet sitting est donc un contrat passé entres deux personnes tout comme l’est par exemple la garde d’enfants. Pendant la durée de la garde, le pet sitter est responsable de la sécurité mais aussi de la bonne santé de l’animal tout en assurant la prestation attendue par le propriétaire (promenade, jeux, nourriture, …).
Encore mal connue, l’activité de pet sitting ne doit toutefois pas être prise à la légère et est soumise comme d’autres activités professionnels à un cadre juridique et une réglementation claire.

Quelle réglementation pour le pet sitting ?

Le pet sitting est une activité professionnelle réglementée par l’article L214-6 du code rural et de la pêche maritime. Il est ainsi précisé que La gestion d’une fourrière ou d’un refuge, ainsi que l’exercice à titre commercial des activités de transit ou de garde, d’éducation, de dressage et de présentation au public de chiens et de chats:

  • doit faire l’objet d’une déclaration préfectorale
  • sont subordonnés à la mise en place et à l’utilisation d’installations conformes aux règles sanitaires et de protection animale pour ces animaux
  • ne peut être exercée que si la personne en lien avec les animaux a suivi une formation dans un établissement habilité par le ministre chargé de l’agriculture et/ou est en possession d’une certification professionnelle

La certification ACACED pour la garde d’animaux de compagnie

ACACED signifie Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques. Cette attestation remplace, depuis 2016, le CCAD (certificat de capacité pour les animaux domestiques) qui était délivré par les services vétérinaires des DDPP, organismes des préfectures.
L’ACACED certifie que son détenteur possède les connaissances exigées pour l’exercice de professions en lien avec les animaux. Pour obtenir cette certification, le candidat doit suivre une formation dans un centre agréé puis réussir le QCM. La formation et l’examen porte sur des thèmes extrêmement variés:

  • la santé animale: maladies, vaccination, vermifuges, entretien ….
  • l’alimentation: normes, stockages, hydratation, rations …
  • la reproduction: anatomie, cycles, castration, besoins de la mères et des petits …
  • le comportement animal: socialisation, le bien être, la peur …
  • le droit: transport des animaux, exercice de la médecine vétérinaire, les chiens catégorisés ….

La réglementation mise en place vise à protéger les animaux et assurer tout le confort attendu lors des gardes, promenades et autres services proposés par les pet sitters. N’hésitez pas à vous rapprocher de l’association pour en savoir plus sur les formations disponibles et votre labellisation de pet sitter professionnel.

Laisser un commentaire